La Trotteuse chez les Gones

A l’époque où une amie résidait à Grenoble, j’ai eu la bonne idée de m’arrêter quelques jours à Lyon avant d’aller la saluer. C’était à quelques jours de Noël, et naturellement, mon voyage a commencé alors qu’une tempête de neige faisait rage à Nancy. Comme il n’y avait pas le moindre transport en commun pour m’emmener jusqu’à la gare, je suis arrivée dans le train en ressemblant davantage à un bonhomme de neige en doudoune et chapeau à pompon qu’à une jeune femme prête à passer des vacances dans le Sud. Car Lyon est dans le Sud (en tout cas plus au Sud que Nancy) ! La preuve m’en a été donnée lorsque je suis sortie du train : les températures avoisinaient les 10°C… soit une bonne quinzaine de degrés de plus qu’en Lorraine !!

Arrivée à destination, j’ai pu goûter à la sympathie des gens du cru. On m’avait dit que les Lyonnais n’étaient pas très aimables, mais il faut croire que ce n’est pas le cas de tous. C’est en effet à Lyon où j’ai rencontré des gens qui m’ont guidée jusqu’à un arrêt de tram et m’ont donné (sans raison apparente) un ticket de voyage. C’est à Lyon où j’ai le plus bavardé avec de parfaits inconnus au restaurant. C’est aussi à Lyon où j’ai le mieux mangé, ce qui est a priori normal, puisque la gastronomie locale est censée être l’une des meilleures (et les plus riches) de France.

C’est aussi à Lyon où j’ai croisé une souris dans un restaurant. Ce qui, somme toute, permet d’expliquer certains panneaux disséminés ici et là en ville…

La nourriture, c'est mal

Une pancarte édifiante : il n’y a pas que des souris dans le quartier…

Bien entendu, je n’ai pas passé mon temps à manger et à dormir. Non, non. J’ai également trotté, notamment sur la fameuse colline de Fourvière, où l’on trouve entre autres une basilique.

Détail de Notre-Dame de Fourvière

Détail de Notre-Dame de Fourvière

Et une petite Tour Eiffel.

La Tour Eiffel ? Bigre !

La Tour Eiffel ? Bigre !

Ainsi que des tas d’églises et des vestiges romains. Puisqu’on parle de capitale des Gaules, c’est qu’il y a de joyeuses ruines gallo-romaines.

Mausolées. C'est gai.

Des mausolées. C’est gai.

Mais aussi les vestiges des thermes, du théâtre antique et de l’odéon (près desquels j’ai rencontré un brave homme qui m’a raconté sa vie en me demandant toutes les deux minutes qui j’étais et ce que je faisais dans le civil).

Théâtre antique

Théâtre antique

Il y a également des restes d’aqueduc, mais bon… De ce côté-là, il s’agit vraiment de petits restes.

Aqueduc... caduque.

Aqueduc… caduque.

Comme Lyon est une ville très étendue, je n’ai pas eu le temps de voir beaucoup de choses. J’ai cependant fait un tour dans la vieille ville, visité la cathédrale et admiré son horloge astronomique.

Horloge astronomique

Horloge astronomique

Grâce à un guide sympathique, j’ai visité le trésor d’une église (dont je ne me souviens plus du nom) et admiré les peintures murales retrouvées au cours d’une restauration.

J’ai également fait un tour du côté de la mairie de Lyon et admiré la fontaine de la Place des Terreaux.

Fontaine

Fontaine (sous la pluie)

Et salué Louis XIV, ou du moins sa statue équestre.

IMG_0337

Statue avec un cheval. Une statue équestre, quoi

Et… c’est tout ? Ben oui et non. Lyon foisonne de musées, de cinéma (et de magasins de vêtements, information très intéressante lorsque son jeans craque sous les fesses dès le premier jour du voyage). Mais si les musées lyonnais sont très intéressants, les gens et la ville le sont également. Et c’est le cas même lorsque la fête des Lumières est finie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s